Partagez
Aller en bas
avatar
KBIO
Admin
Messages : 627
Date d'inscription : 02/06/2018

Robinets pour phase Liquide.

le Dim 1 Juil - 7:23
Salut!
Comme tout un chacun qui fréquente cet excellent Forum le sait à présent; lorsqu’on utilise le soutirage du Butane liquide pour alimenter le bruleur, ce sont les premières secondes qui sont les plus délicates.
En effet, dés qu’on ouvre sur le bruleur, le butane liquide ne met pas longtemps pour l’atteindre, et transformer le tout en un lance flamme avec tous les risques d’accidents que cela comporte.
Certains, installent une ligne en phase gazeuse, en parallèle, pour pré-chauffer le bruleur avant d’ouvrir la vanne en phase liquide.
D’autres laissent le bruleur en veilleuse quelques instants avant d’ouvrir en grand sur un bruleur chaud.
Et moi? Moi! Je me prends pour moi! comme disait le Grand Jacques qui n’aura pas connu l’élévation spirituelle par le RAP!!
Traversant une période de mysticisme aigu , invoquant les deux Saints auxquels je voue un culte des plus respectueux et sans borne, j’ai nommé: St Estèphe et St Emilion, je les priais de me fournir une solution différente et inédite, quand jaillit des circonvolutions embrumées de mon cerveau lent, une idée de génie dont je suis coutumier, et qui sans froisser ma modestie intrinsèque , ni heurter votre sensibilité reptilienne, me parait des plus ingénieuses.
Encore! Oups! Je sais! C’est lourd , épais et vice versa! :nono:
Taquin mais fraternel, je m’empresse bien entendu, de la soumettre à votre cordiale sagacité sans faille.

Tout d’abord, il me faut dire que le corps supérieur de la vanne est percé à 2.5 mm . Les filetages étant de 3mm.
Le diamètre inférieur du pointeau est de 2.5 mm moins l’épaisseur d’un cheveux! C’est à dire qu’il coulisse juste dans le corps de vanne , laissant un interstice des plus restreints entre les deux.
Le pointeau est usiné à la lime en forme de longue pointe et polie à la toile émeri.

Dans le schéma N°1, le pointeau est vissé à fond et ferme sur le passage inférieur du liquide qui lui est percé à 1.5mm.
Dans le schéma N°2, on voit que le pointeau est juste ouvert, laissant le liquide rentrer dans la chambre inférieure de la vanne. Le liquide passe de façon très limitée entre le pointeau et le corps de vanne. Ce faisant, il débite doucement et n’a pas le temps de refroidir la conduite de gaz jusqu’au bruleur. Celui-ci s’enflamme raisonnablement et chauffe son bec.
Le temps de voir si tout va bien; on ouvre davantage , comme dans le schéma N° 3, et la finesse de la pointe aidant, quand elle passe devant la sortie vers le bruleur, elle permet de contrôler encore plus, le débit du liquide.
Le bruleur est vite à température et on peut enfin, ouvrir en grand , laissant le détendeur gérer le débit déterminé pour la phase gazeuse.
Et voilà! Tout bête , tout simple! Mais efficace et fiable!
Qu’en pensez-vous?
Bien cordialement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum