Partagez
Aller en bas
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:35
Bonjour,

Il y a quelques semaines, l’ami « KBIO » m’appelle :
"Y a un truc qui me plairait beaucoup à construire, c’est la chaloupe « Der Seekadett ». Mais il n’y a pas de plans… Tu crois que tu pourrais me dessiner quelque chose ?"

  Je n’avais jamais entendu parler de cette chaloupe, donc lancement de recherches sur le net. Effectivement, pas de plans de construction, mais des centaines (pour ne pas dire plus) de photos.
Note : Toutes les images utilisées dans ce poste sont issues du NET. Il me semble qu’elles sont toutes dans le domaine public… Sinon me prévenir…

• Apparemment, cette chaloupe à vapeur aurait été dessinée au début du siècle dernier par l’entreprise Escher & Weiss (Zurich). Je ne suis pas certain qu’elle ait jamais été construite… On trouve une vue d’artiste :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

• Puis dans les années 1990, la société « Marten, Howes and Baylis » a sorti un kit tout en aluminium !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je n’ai trouvé aucune info dimensionnelle sur ce kit.

• Début des années 2000, toujours « Marten, Howes and Baylis » ont sorti une nouvelle version avec coque moulée en fibre et une pléthore d’accessoires et d’éléments de déco:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour compléter ces infos du NET, un ami de KBIO lui a transmis la planche de dessins donnant les instructions de montage de ce kit. Y a pas beaucoup d’explication et toujours pas de plan de détails des couples, quilles, etc…Mais on peut quand même y récupérer des infos très utiles. Avec les dimensions de base et tout ce que l’on peut relever sur les images, il doit être possible de dessiner quelque chose.

Ce kit n’est plus commercialisé. Le challenge est donc non pas de réaliser « Der Seekadett » à l’identique, mais une chaloupe qui s’en inspire au plus près !

La difficulté majeure dans la réalisation sera de respecter au mieux l’énorme somme de détails… Mais c’est aussi ce qui en fait son charme.

Division des tâches : Je vais me lancer dans la modélisation de la coque et Yves (KBIO) planchera sur l’ensemble vapeur… Y a plus qu’à…

Ce fil va raconter la genèse du projet. Ce n’est que lorsque la construction sera finie que l’on pourra juger des qualités de navigation… Là on part à l’aventure sans aucune garantie… C'est la première fois que je tente une réalisation de A à Z...
Marcel.
------------


Dernière édition par rookie78 le Jeu 5 Juil - 16:41, édité 3 fois
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:37
Salut,

Après quelques jours de cogitations et d’échanges avec Yves, lancement des premiers dessins avec la définition de la coque. Il y a plusieurs trucs à considérer:
- Avoir un profil de coque qui permette effectivement d'y loger l'ensemble vapeur, et aussi de réaliser l'ensemble des aménagements, banquettes, etc... Mais faire la coque aussi bien profilée et fine que possible.
- Réaliser la proue de forme très spéciale. Il est à noter d'ailleurs que le passage de la coque au rostre est assez différent entre les vues d'artistes, le modèle original alu et celui fibre.

• La réalisation de ce genre de proue est un peu compliquée. Plusieurs façons d’aborder le problème :
- Essayer de latter directement la forme de la proue. Les lattes devront venir mourir sur la proue après avoir subies une sévère inversion de courbure et une torsion certaine. Nécessitera sans doute plusieurs couples très rapprochés. Paraît pas facile à déployer. Et j'ai un peu de mal à visualiser et donc dessiner la forme idéale et les couples associés.
- Tailler un bloc pour la proue : Serait lourd. Technique pas toujours simple à utiliser pour obtenir un truc qui ne bouge pas à l’usage. La taille précise et symétrique sans engin 3D de coupe serait délicate.
-  Partir d’une coque à proue classique avec un joli profil général et à la pose travailler (prolonger) les lattes in situ pour obtenir une jonction coque rostre aussi continue et agréable à l'oeil que possible. Chacun aura sans doute sa propre opinion sur le profil idéal et préférera une des versions décrites ci-dessus. La finition de la jonction pourra se faire par remplissage soit tout bêtement au mastic (en quantité raisonnable), ou avec une combinaison cales de bois/mastic. A voir.

J’ai retenu cette dernière méthode qui me paraît la plus simple à mettre en œuvre bien que pas très rigoureuse ou orthodoxe. Un des avantages est que le plan de base pourrait être utiliser pour faire une chaloupe sans rostre par exemple...

• Pour définir la coque, j’ai relevé sur les photos et le plan d’assemblage quelques formes de couples, le profil de la quille et le profil du haut de la coque. En complétant avec les données disponibles (longueur et largeur au maître-couple) pour une mise à l’échelle et en superposant avec les images, on peut lancer une première modélisation de la coque.
• Pour diminuer les paramètres à manipuler et essayer d’avoir une coque aussi propre que possible, je n’ai utilisé les profils que de 3 couples : un au niveau de l’avant de la baignoire avant, un à proximité de ce qui me semble être le maître couple et un à l’arrière de la cabine. En complétant avec les profils de la pseudo-proue et de la poupe, plus la ligne de bas de quille et celle de haut de coque on peut forcer un profil de coque.
Quelques représentations 3D qui semble ok, sans plis ou discontinuités trop apparentes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avantage d’utiliser peu de couples : Le profil se forme naturellement. Inconvénient : Peu de contrôle sur le profil, on ne peut pas forcer une forme plus effilée ou au contraire plus « caisse à savon »… A partir de cette ébauche, on sort alors une série de coupes transversales, de lignes d’eau et de longitudinales pour vérifier à nouveau que tout cela se tient :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ca n’a pas l’air trop délirant… On part sur cette base. La longueur de la chaloupe est ramenée à 1 300mm, un chiffre rond (le modèle en fibre était donné pour 1 340mm…).

Enfin pour compléter la coque, une vue du principe de profilage de la proue :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Prochaine étape, dessin de la structure et mise en place des éléments de la propulsion en vue de leur dimensionnement.

Marcel.
--------------------


Dernière édition par rookie78 le Mar 3 Juil - 11:39, édité 5 fois
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:38
J'ai un peu retouché les deux couples arrières...Ca me paraît mieux même si pas parfait...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par rookie78 le Mar 3 Juil - 11:28, édité 1 fois
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:38
Bonjour,

Le travail se poursuit avec la définition de la structure. Rien que du classique.

• Puisque l’on a le profil de la coque, on le coupe transversalement au niveau de chaque couple pour en récupérer le profil. Il reste alors à « l’habiller » et à prévoir au mieux les accrochages futurs pour les bancs, coffres et autres plaisanteries.
J’ai prévu un minimum de couples. Je pense qu’à l’échelle choisie le poids pourrait vite devenir une issue…
La quille est prévue en CTP 8mm. Les couples en CTP 6mm. CTP peuplier qui est plus léger.
Voilà ce que ça donne :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour faciliter la construction des aménagements, tous les supports des parois arrondies sont prévus dès cette étape ainsi que leur positionnement sur les couples. Par exemple, la paroi de la baignoire « avant »:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même travail sur les bancs avant et arrières et les supports de la cabine. Permet de valider la forme des couples en s’assurant que l’on dispose bien des profondeurs nécessaires. Et là, un os… Pas assez de profondeur aux niveaux avant de la baignoire et de l’arrière de la cabine…. Retour à la case départ et modifs des sections de définition de la coque. Plus rapide à faire sur la planche à dessin qu’au moment des copeaux !

• Voilà le résultat avec un lattage de 3mm :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

• La structure semble quand même très légère! J’ai rajouté deux couples de construction, un au milieu de la baignoire avant et un à l’étrave. Ils devraient faciliter le lattage et pourront être retirés (ou pas, au choix…)  après réalisation de la coque. Voilà donc l’état du dessin à ce stade avec tous les éléments principaux de construction en place. Les passavents et le pont avant ont été dessinés pour vérifier que l’ensemble est cohérent, notamment la jonction de la paroi arrondie de la baignoire et du pont avant avec bouge très prononcé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


• Et on a maintenant une idée très claire des volumes disponibles pour les installations techniques :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Marcel.
------------------
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:40
Salut,

A cette étape du projet, il faut essayer de caser tous les éléments de la propulsion, tank gaz, brûleur, chaudière, déshuileur, moteur, transmission… Et définir leurs côtes d’encombrement max telles qu’imposées par la coque…

• Tank à gaz :
Seul emplacement possible, dans la baignoire avant sous le plancher. Donc une forme allongée et un diamètre faible… Pas top pour laisser un ciel et éviter le primage mais c’est aussi ce que j’ai vu sur tous les modèles présentés sur le NET…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons donc les cotes d’encombrement max : Ø 35mm et longueur de 190mm.

• Le brûleur :
A priori un petit « Bobino », longueur environ 55mm, Ø14mm.

• Chaudière :
Elle est positionnée comme sur les photos … Elle est montée directement sur les couples. Deux particularités :
- La cheminée est inclinée ( ça c’est facile)
- Elle est grosso-modo centrée sur la cuve et non « en bout » (ça c’est plus compliqué)…
Dimensions : Øext cuve 100mm/Longueur=140mm. Une couche de liège de 2mm et une couche de lattes de 2mm. Donc diamètre hors tout de 108mm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

• Déshuileur :
Rien de bien particulier. Un réservoir de Ø35mmx 100mm, logé le long du moteur.

• Le moteur :
Pour une chaloupe de moins de 8kg, un petit 3cc accouplé à une hélice de Ø60mm doit largement suffire. Pour les besoins du dessin, les côtes utilisées sont celles d’un moteur Anton « Jade ». Le moteur est monté « incliné » selon l’axe du tube d’étambot, au plus bas possible en tenant compte du volant d’inertie.

• Transmission :
Le tube d’étambot sera en Ø8mm avec un arbre de Ø4mm. L’axe de l’arbre a une faible inclinaison (2,5°) et compte tenu des niveaux des aménagements intérieurs de la cabine et du diamètre du volant du moteur, on ne peut réaliser un accouplement direct (« Toc ») au moteur. Dommage !! On passe donc par un arbre intermédiaire avec deux cardans comme sur le modèle d’origine. Tous les éléments bien alignés et bien soutenus, les vibrations devraient rester acceptables, mais il faudra soigner le montage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous avons donc maintenant tous les éléments « techniques » et leur position dans la coque :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà, tout rentre mais au chausse-pied… Notre ami KBIO va pouvoir se mettre au travail sur le tank et la chaudière… Et en plus il faut faire léger, léger...

Note: Après plusieurs tentatives infructueuses, nous avons décidé avec Yves de ne pas monter l'ensemble de propulsion sur un châssis unique: Gain de place et de poids... Et finalement, on ne démonte pas si souvent que ça l'ensemble...

Marcel.
---------------------


Dernière édition par rookie78 le Mar 3 Juil - 11:32, édité 1 fois
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:40
Bonjour,

Un dernier petit travail sur la structure : Prévoir les pattes de montage sur le chantier. Pas trop compliqué ! Construction classique à l’envers sur chantier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà, plus qu’à sortir les plans de la quille et des couples et Yves, qui piaffe d'impatience, pourra commencer à faire des copeaux et vérifier tout ça…

Marcel.
-----------------
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:41
Salut,

Il est grand temps de vérifier que notre engin a une chance de flotter… Une installation « vapeur » pèse lourd…

• Poids de l’installation « Vapeur » :
Yves a réuni (sorti des tréfonds de son atelier) un ensemble très complet de la camelote à installer :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Verdict de la balance : 4,5kg avec les pleins ! Bon, il y a des choses pas essentielles que l’on pourrait éventuellement éliminer comme la pompe de remplissage et rien de tout ça n’est optimisé pour le poids. Mais gardons cette valeur comme limite haute.

• Poussée d’Archimède :
Le calcul du volume de carène a été fait en plaçant la ligne de flottaison un poil sous le bas de la poupe (je n’ai pas trouvé l’info exacte).
Le lattage de la coque est prévu en 3mm. Dans ces conditions, la poussée d’Archimède est de 7,5kgs. C’est donc le poids max pour la chaloupe prête à naviguer.
A noter :
- Qu’un lattage en 2mm au lieu de 3 ne change pas grand-chose : On perd en volume de carène, mais on gagne sur le poids. Le calcul donne une perte de 100gr sur la poussée utile.
- Une variation de 1mm sur la position de la ligne de flottaison correspond à une variation estimée de 180gr sur la poussée.

• Estimation du poids de la coque :
- Construction de la structure en CTP peuplier, coque en samba. Densité moyenne du bois de 0,45.
Structure + Coque (3mm) : 920gr
15% colle+renforts divers : 140gr
10% résine+peinture :         110gr
Donc disons un poids pour la coque nue de 1,2kg.
- Il manque les lattes du pont et les coffres, bancs, etc…(150grs), l’habillage vertical des baignoires (50gr), le gouvernail (200gr), la cabine principale (300gr)…
Donc disons un total de 800gr.
- Ce qui amène à un poids total pour la coque et superstructures finies de 2kg. Allez, comme j’ai sûrement oublié des petits trucs dans mon calcul et qu’au final (par expérience hélas !!!), c’est toujours plus lourd qu’espéré, disons 2,5kg.

• Bilan :
Poids « vapeur » : 4,5kg
Coque finie :          2,5kg
Total :                     7.0kg
Le poids max possible était de 7,5kg. Ouf ! Ça passe… Mais sans beaucoup de marge pour le lest de correction d’assiette, erreurs d’estimé, etc… Donc confirmation de l’importance de construire un ensemble vapeur léger. Gagner de 500gr à 1kg serait souhaitable et doit être possible. Challenge pour Yves…

• Centre de gravité/Centre de carène :
- Le centre de carène et le centre de gravité de la coque brute (Structure + lattage coque) sont indiqués sur la vue suivante :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils sont légèrement décalés (40mm). Pas bien inquiétant et normal vue la forme de la coque.

La question est de savoir où va se retrouver le centre de gravité une fois la chaloupe terminée,  les superstructures en place et la machinerie installée…

- Sur la vue suivante, les éléments principaux de la machinerie sont placés :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A première vue, pas trop « cool », on aurait aimé que le centre de carène soit quelque part près du centre de la chaudière, l’élément le plus lourd. Là il est environ 60mm derrière…
Où va se retrouver le centre de gravité une fois la chaloupe finie ? On passe en revue les choses non inclus dans le calcul du CG indiqué sur la vue (celui de la coque nue), l’ objectif étant de ramener le CG vers l’arrière, vers le centre de carène:
. Lattage pont/passavents  & ceinture des baignoires: A peu près uniformément distribués longitudinalement. Peu d’effet sur la position du CG.
. Chaudière, effet défavorable. Lourd mais petit bras de levier.
. Tank à gaz à l’avant, effet défavorable. Pas lourd mais long bras de levier.
. Par contre, l’ensemble cabine et ses aménagements, le moteur, le déshuileur, le graisseur et toute la transmission sont nettement à l’arrière avec effet favorable, ramenant le CG vers le centre de carène.
. Même chose pour le servo de commande du moteur, le servo de direction, l’ensemble du gouvernail,  sa lyre en laiton et sans oublier l’accus de réception qu’il faudra bien caser à l’arrière (j’ai pas encore trouvé vraiment sa place….).
. Pour faire un calcul précis, il faudrait le poids de chacun des éléments… On en n’est pas là. Intuitivement (Bon, c’est parfois trompeur…) je dirais que « ça doit le faire ». Après tout, pour contre-balancer 2kg de chaudière décalée de 60mm il suffit de 200gr à 600mm et l’ensemble gouvernail avec ses supports en laiton, l’hélice, son cône et sa lyre doivent largement dépasser ce poids…
.  L’alternative serait de modifier le profil de la coque pour décaler le centre de carène vers l’avant. Donc soit le diminuer à l’arrière soit l’augmenter à l’avant. Le diminuer à l’arrière me paraît difficile tout en conservant largeur & profondeur nécessaires pour caser les planchers cabine et baignoire. L’augmenter à l’avant revient à faire des couples pratiquement à fond plat vers le centre-avant et moins effiler la coque. On aurait un truc plus «ventru» façon péniche sur une plus grande longueur au centre avec un rétrécissement plus soudain vers la proue. Sans doute pas très joli.

Après cette petite étude pas scientifique du tout (on nage dans l’approximatif…) et mûre réflexion avec Yves, nous avons décidé de tenter le coup tel quel… Avec de nouveau l’impératif de faire léger non seulement pour la chaudière, mais aussi pour le tank à gaz. Et donc garder une marge correcte pour le lest d’équilibrage.

Marcel.
--------------------


Dernière édition par rookie78 le Jeu 5 Juil - 16:39, édité 1 fois
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:41
Salut,

Après avoir vérifier la flottaison, on doit s'intéresser à la propulsion. Yves, a fait "chauffer" ses neurones et je vous livre ci-dessous le résultat de ses cogitations.

Il faut trouver le type de moteur qu’il sera possible de correctement alimenter en vapeur avec la chaudière aux dimensions imposées par le dessin de la coque.… Ce sera une chaudière  avec « un retour de flamme », et on peut en définir approximativement (très...) les caractéristiques.

• Volume d’eau :
- Volume intérieur de la cuve :
       Øext100mm ; Ep. 1,5mm ; L=140mm                Vc= 1 034cm3
- Volume du foyer:
       Øext35mm; L= 140+60+10=210mm                   Vf=    202cm3  
- Volume des 9 tubes bouilleurs :
       Øext6mm ; L=35mm                                              Vb=        9cm3

Il faut laisser un ciel et ne jamais fonctionner sans eau. On prend un ciel égal à ¼ du volume total brut et une réserve d’eau en fin de navigation de même taille.

Le volume utile d’eau, celui que l’on pourra consommer durant la navigation, sera donc de :
Vu = (Vc - Vf – Vb)/2 = (1034 – 202 – 9)/2 = 411cm3
Le volume «Haut » (début de chauffe) sera donc de 617cm3 et le volume « Bas » (fin de navigation) de 206cm3.

• Surface de chauffe :
- La longueur du foyer est de 210mm. Par précaution on ne prend en considération que les 140mm de chauffe directe et une petite partie du retour, 30mm. Soit 170mm avec un diamètre de 35mm :   Sf = 1,87dm2
- Il y a 9 tubes bouilleurs de Ø6mm et longueur 35mm : Sb = 0,6dm2
La surface de chauffe totale sera : St= 1,87+0,6= 2,47dm2. Disons à la précision de l’estimé 2,5dm2.

• Moteur & débit chaudière :
Extrêmement simple en utilisant le tableur de Trividic ! On y rentre nos valeurs calculées ci-dessus et en jouant avec quelques paramètres clés (pression de fonctionnement, cylindrée du moteur, vitesse de rotation de l’hélice) on vérifie pour chaque configuration que la surface de chauffe nécessaire à la production continue du volume de vapeur à fournir au moteur est en adéquation avec notre projet de chaudière. Le tout en quelques secondes… Magique…
Ci-dessous, une copie d’écran du tableur :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Deux configurations ont été testées : Un 3cc (Type « Cristal » d’anton) et un 4,8cc (Marcher Reeves). Les résultats sont résumés dans le tableau ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

• Analyse :
- Avec les deux moteurs et toutes les configurations testées, le volume d’eau embarqué, n’est pas un problème.
- Avec le « 3cc », la surface de chauffe est OK à 1500trs/mn, devient nettement faible à 2000trs/mn.
- Avec le 4,8cc, la surface de chauffe de notre chaudière est nettement inférieure à la surface théorique nécessaire à 1500trs/mn. En descendant à 1200trs et 2,5b de pression d’admission, ça devrait passer.
- A noter que côté puissance, le 3cc sous 3b et 1500trs est équivalent au 4,8cc sous 2,5b et 1200trs.

Le 3cc semble donc un meilleur compromis, mais le 4,8cc doit aussi passer, d’autant que nous avions pris une bonne marge de sécurité sur la surface de chauffe estimée et qu’une vitesse 1200tr/mn est probablement le max de nos besoins…

Tout baigne et nous avons le choix...

----------------------
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:42
Salut,

Un dernier ensemble, le gouvernail. Plutôt classique. Nous avons décidé d’en conserver la commande comme sur l’original, via deux câbles attachés sur la barre et non via couronne & chaîne.
Il sera réalisé à partir d’une âme de CTP 3mm (bouleau) et des renforts en CTP 2mm (bouleau). Axes & feuillures en laiton.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La lyre sera assemblée par soudure à partir de tôle laiton 1mm, cornière et tube. Les supports seront en laiton taillés dans la masse.

Voilà l’ensemble monté sur le tableau. Rien de bien compliqué. L’assemblage étant hyperstatique par design, il faudra être méthodique durant le montage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voilà qui termine le travail sur les éléments principaux de la coque.

Prochaine étape, regarder cabines et toits. Conserver la qualité du modèle et le luxe de détails ne va pas être le plus simple à comprendre, concevoir et dessiner…

Quant à la construction comme le dit KBIO, y a pas le feu… Du dessin il y en reste encore pas mal ! Mais c’était dans le contrat de départ: Faire un projet solide aussi bien documenté que possible. Tout ce qui a été dessiné est maintenant en ligne.
Alors la suite viendra doucement.
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Lun 2 Juil - 18:43
Salut,


• Pour ce qui est des positions du CG coque versus le centre de carène, ils restent quand même quelques doutes... Et si notre "intuition" nous disant que "ça doit passer" était mauvaise... Alors pour en avoir le cœur net et nous rassurer, j'ai fait une petite simulation en estimant au mieux les masses à ajouter à la coque et leurs positions. Avec ça on peut estimer le CG de la chaloupe complète, en comparer la position avec le centre de carène et éventuellement calculer le lest à mettre et sa position.
Pour mémoire, le centre de gravité de la coque nue avait été calculé à 657mm de la poupe et le centre de carène à 696mm. Un décalage de 39mm. j' ai refait des estimés sur le poids des éléments vapeur et gagné environ 500gr sur le total.
Le calcul est résumé dans un petit tableur:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme prévu, le CG s'est rapproché sensiblement du centre de carène et l'écart n'est plus que de 7mm. Facile alors d'évaluer le lest nécessaire à la correction, en supposant qu'on le loge sous le pont arrière:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il suffit donc de 80grs! Bien loin de ce qu'il faudra sans doute ajouter pour mettre la chaloupe dans ses lignes.

Enfin, tout cela reposant quand même sur beaucoup d'estimations, que devient le lest si par exemple la chaudière fait 500gr de plus? Pas grand chose, il suffit de passer le lest de 80 à 160gr, toujours largement dans nos possibilités.

• Conclusion: Même si tout ça est très hypothétique avec beaucoup d'estimés, ça nous conforte dans l'idée que "ça doit passer". Avec un autre petit point positif: Le centre de carène calculé ne tient pas compte de la forme effilée de la proue et avec ces rajouts, il se déplacera un chouïa vers l'avant.

Marcel.
------------------
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Dim 12 Aoû - 11:09
Salut,

La suite du dessin de cette chaloupe avec les détails de la toiture du compartiment chaudière. Rien de bien compliqué.

Une vue générale:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et quelques détails:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il n'y a plus qu'à sortir les plans de découpe et les envoyer à KBIO qui les vérifiera sur son prototype "La Jugonnaise"...

Marcel.
----------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
KBIO
Admin
Messages : 653
Date d'inscription : 02/06/2018

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Dim 12 Aoû - 19:11
Encore du boulot!!!
Merci, j'attaque ça dès que possible.
Cordialement!

_________________
KBIO! Dit aussi Garcimore. Parce que si vous saviez.......;-))
Je ne suis pas sérieux!
avatar
rookie78
Messages : 106
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 71
Localisation : 782900 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Ven 7 Sep - 14:03
Salut,

La modélisation du dernier élément important, la cabine principale…

Ça n’a pas été très simple ! Jolie prise de tête côté géométrie descriptive dans l’espace…    Il a d’abord fallu bien comprendre la forme générale plutôt torturée d’après les photos. Puis la transcrire dans un plan qui tienne la route.

Il n’y a pas grand-chose d’équerre dans ce dessin : Le plancher est incliné, les flancs ne sont pas parallèles et les faces avant et arrière sont à pans coupés… Bon avec un peu de patience et de méthode on finit par s’y retrouver et sortir un truc.

Quelques images du résultat :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et les aménagements intérieurs :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réalisation ne sera pas simple. L’ensemble est conçu comme une « boîte » indépendante se logeant dans la coque. Les choses sont compliquées par des cloisons doubles…

Voilà donc l’ensemble de la chaloupe modélisé :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les plans de découpe de tous les panneaux en sont sortis et envoyés à KBIO pour avancer sa « JugonNaise »…  Et essuyer les plâtres et relever les éventuelles erreurs..

Il reste beaucoup de détails à définir, mais ce sera fait au fil de la construction. J’arrête la modélisation (environ 6 mois à petite vitesse !) et je vais pouvoir lancer la construction de ma version de la Seekadett !!! Va falloir que je lui trouve un nom ?
Donc fin de cette longue phase de conception et rendez-vous dans un nouveau fil pour la réalisation.



Marcel

---------------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
aldepr
Messages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 72
Localisation : Erquy 22430

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Sam 8 Sep - 5:27
Bonjour
Je me sens humblement admiratif  
SUPERBE travail
Merci
Alain
avatar
Patrick82
Messages : 17
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 36
Localisation : LABASTIDETTE

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Dim 9 Sep - 20:38
rookie78 a écrit: Va falloir que je lui trouve un nom ?

Je lui verrai bien un nom en rapport avec Cyrano de Bergerac....

En tout cas, beau travail de modélisation.
avatar
KBIO
Admin
Messages : 653
Date d'inscription : 02/06/2018

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

le Dim 9 Sep - 22:57
Hello.
Je vois ce que tu veux dire..
Aux ames bien nez, le nom de Roxane lui sierait!
Ciao!

_________________
KBIO! Dit aussi Garcimore. Parce que si vous saviez.......;-))
Je ne suis pas sérieux!
Contenu sponsorisé

Re: Projet d'une chaloupe du lac Léman « à la Seekadett » - Conception

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum