Partagez
Aller en bas
avatar
KBIO
Admin
Messages : 487
Date d'inscription : 02/06/2018

Historique de Marten, Howes & Bayliss.

le Ven 13 Juil - 13:26
Historique de l'entreprise "Marten, Howes & Baylis"

"Marten, Howes & Baylis" ont été producteurs de modèles de moteurs à vapeur marines et de kits de bateaux modèles pour plus de vingt cinq ans. La société a commencé à la fin des années 1980, lorsque Brian Marten a décidé de quitter l'industrie du film, où il avait travaillé comme maquettiste et technicien d'effets spéciaux et directeur de sa propre société de production. Avant de travailler dans le cinéma, Brian a travaillé dans la Marine Marchande, ayant eu sa formation sur le "HMS Worcester", il avait passé son Service National dans le "Sauvetage en Mer et en Air" .
Il avait aussi géré un garage Rolls et Bentley avec son frère.
Il a conçu et réalisé la première version de "Der Seekadett", un kit de modèle en aluminium avec un moteur à vapeur, conçu comme une version de qualité supérieure aux jouets en fer blanc, visant au maquettistes qui voulait un tout à fait nouveau projet avec un design attrayant. Brian Howes et Liz ont ensuite ont vécu avec leurs jeunes fils dans Merton à Sud Ouest de Londres. Ils ont été rejoints par leur voisin Frank Tomes, un artiste et producteur de répliques historiques d' instruments de musique en cuivres. Ces premiers Seekadetts ont «Marten Howes & Tomes» comme etiquette. Quand Frank a décidé de se concentrer dans la production des instruments, le nom de la société a changé en «Marten et Howes '.
Ces kits ont un moteur mono-cylindre à soupape à glissière à double effet avec manivelle de type "Scotch Crank", 3/8" alésage x 3/8" course, conçu par Steve Stevenson, de Rhyl en Galles du Nord. Steve ne voulait pas produire les moteurs, et c'est ainsi que Peter Baylis à fait partie de l'entreprise comme nouveau partenaire. Peter avait récemment pris sa retraite de son entreprise qui faisait des thermocouples pour des sociétés comme Rolls Royce. Il était aussi un ingénieur modéliste vif et avait construit plusieurs moteurs à vapeur Stuart Turner.
En 1992, Brian et Liz se sont déplacés dans le Kent pour être proche de Peter Baylis et développer l'entreprise. La société a continué à produire les "Der Seekadett" en aluminium et, "Marten Howes et Baylis", a commencé à concevoir et produire une gamme de machines à vapeur et des ensembles complèts à installer dans d'autres kits commerciaux.
Ceux-ci comprenaient la gamme produite par "Krick", la «Dame Sarah" de "Euromodels", un moteur à aubes incliné pour le "Glasgow" de "Graupner", et pour l' "Imara","Marie Felling" et "Joffre" de "Jotika".

Les moteurs étaient:
PB1 - monocylindre
PB2 - bicylindre
PB3 - 3 cylindres
PBP - moteur à aubes
"PB" était pour Peter Baylis.

Les chaudières étaient toutes estampillée "BM" pour Brian Marten.
Les moteurs ont tous été développés à partir du moteur d'origine 'Der Seekadett'. Les développements ultérieurs incluaient des bielles au lieu de la manivelle "Scotch Crank" et ½ "course pour le moteur à aubes. Brian et Peter constamment affinèrent les détails des moteurs, des chaudières, des réservoirs de gaz et des brûleurs pour produire les systèmes les plus efficaces et fiables. Liz Howes est un sculpteur qualifié (Wimbledon School of Art et au Royal Academy Schools) et a travaillé dans le cinéma, la télévision et le théâtre comme une maquettiste et concepteur. Elle a conduit le bureau de l'entreprise et a donné des conseils sur l'esthétique des modèles. Liz a aussi recherché une grande partie de la matière historique pour les modèles, et sa connaissance du français et de l' allemand ont été un atout précieux dans la recherche, et dans les expositions de modélisme, dans les communications avec les clients et les partenaires européens.

Les moteurs ont été très populaires, mais demandaient beaucoup de temps pour les adapter aux autres kits, de sorte que les partenaires de l'entreprise MH&B ont décidé de produire leurs propres kits avec leurs propres machines.
Le kit pour le modèle "Opal" a été lancé en Octobre 1993.
Ce kit a été suivi le modèle "Topaz" en Juillet 1996 et la grande version du "Der Seekadett" en Août 1997.
Comme la demande pour les kits augmentait, Peter et Brian passèrent la production des moteurs à "Cheddar Models", qui ont adapté la conception du PB2 à leur moteur "Gemini".
Puis, "Cheddar Models" a cessé la production, et MH&B a alors, proposé des moteurs 'Anton' produits par Fabrice Bretagne, en particulier le «Cristal».
Chaudières, réservoirs de gaz, etc ont tous encore été produits par Brian et Peter.
Les kits et leurs ensembles vapeur ont été les principaux éléments de la production, accompagnés de la gamme d'accessoires vapeur et d'accessoires navales de haute qualité qui ont été conçus pour les kits, mais ont été adaptés pour les autres modèles de la même échelle.
Depuis quelque temps, Brian, Liz et Peter firent des recherches sur le modèle de torpilleur de l'historique "USS Maine" en 1898. Ils ont produit des dessins, une coque et différentes parties de la superstructure, mais ce kit ne fut jamais achevé.
En 1992, lorsque la société avait un stand à l' exposition " Earl’s Court boat show", ils ont été approchés par "HM Customs and Excise" pour produire un modèle et un kit du "Vigilant", un Cutter des Douanes de 1902, qui était dans un piteux état dans le port de Shoreham, et qui est finalement en cours de restauration à Portsmouth. Des recherches approfondies suivirent avec de nombreuses visites sur le vrai bateau afin de recueillir des détails et de prendre des mesures . Le kit «Vigilant» est finalement devenu disponible en 2004. La restauration du navire reste inachevé et le «Vigilant» est actuellement détenue par la "Medway Maritime Trust". La "Medway Maritime Trust" possède l'original de la maquette qui est utilisée pour informer sur l' avancement de la restauration.
La gamme MH&B des moteurs, des chaudières et des accessoires et la série des maquettes ont été vendus dans le monde entier à des clients au Japon, Canada, Etats-Unis, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Sri Lanka, République Dominicaine, le Brésil, Îles Vierges américaines, le Brésil et Russie. Il ya des clients dans la plupart des pays européens, de la Norvège à l'Italie, et l'entreprise a eu franchises avec succès par d'autres détaillants tels que Krick en Allemagne, Robert Kramer et Renomodel en Suisse, et par Fabrice Bretagne en France.
Peter Baylis est mort subitement en mai 2007. Brian et Liz ont poursuivi l'entreprise, réduisant progressivement la gamme. Le"Opal", "Topaz" et "Der Seekadett"ont été abandonnées. La production du kit "Vigilant" a pris fin en Janvier 2015. Le fils de Peter Baylis, Martin, a récemment commencé une entreprise indépendante "Martin Baylis Engineering", et produit indépendamment des modeles de moteurs.
Une estimation des chiffres de la production est:
"Der Seekadett" - Petite Coque en aluminium- 150 (Limited Edition)
"Opal"- environ 100
"Topaz" - environ 300
"Der Seekadett"- Grande Coque- environ 120
"Vigilant" - environ 100

MH & B sont sur le point de lancer un nouveau kit, le «Henry», un modèle à l'échelle 1/6 d'un 15'6" dinghy de travail avec construction à "clin".

Quelques notes techniques sur les moteurs et les chaudières de chez MH & B.
1) Les moteurs
Les premières séries des PB2, PB3 et moteur à aubes, se caractérisaient par une commande d'inversion de marche par friction sur un O-ring, conçu par Peter Baylis. Un levier RC avec un secteur denté s'entraînait sur l'arbre des excentriques parmi un O-ring, produisant une rotation de l'arbre de 90°.
La fiabilité de cette manœuvre n'étant que de 90 %), elle rendait aléatoire la gestion RC .
Pendant ce temps, "Cheddar Models" introduisit l'inverseur Maudslay sur le "Proteus"; encouragés par "Cheddar Models" d'adopter le "Maudslay", aussi fut-il décidé de revoir la série des PB avec le même type d'inverseur.
Ce qui fut une première sur les machines PB2 avec inverseur Maudslay distribuées dans le commerce et un an plus tard , commença la production du Gemini.
MH & B a continué à proposer des machines "PB2" jusqu'à épuisement du stock , en 1996 -97.
Détails d'importance: il y avait un graisseur par cylindre et deux petit graisseurs pour les glissières des pistons intégrés dans deux des quatre colonnes qui soutiennent le bloc des cylindres.
Juste avant le décès de Peter , la société a conçu un moteur à quatre cylindres, le "PB4" pour le torpilleur "USS Maine".
Seulement deux de ces moteurs ont été construits. Les deux sont partis aux USA, dont un aux Iles Vierges. Ces deux torpilleurs embarquaient deux chaudières jumelées BM2.
Les premiers moteurs "PB" étaient d'une construction classique en ligne. Puis les deux cylindres on pivoté de chaque coté d'une boite à tiroirs commune.
Chaque tiroir était commandé par un arbre séparé avec inversion de marche insérée entre les deux.
Le résultat fut un moteur beaucoup plus compact et plus facile à introduire dans l'espace restreint d'un bateau.
Il n'y a eu que trois variantes du "PB2" avant l'introduction du "Gemini".

2) Les chaudières
En plus de l'originalité de ses moteurs, MH&B innova encore en associant des chaudières beaucoup plus légères que les classiques en cuivre épais.
La première chaudière légère fut construite pour la petite 'Der Seekadett' d'aluminium.
Seuls les fonds étaient en cuivre mais l'enveloppe était faite en maillechort roulé (alliage de cuivre, nickel et zinc).
Ce matériau est facile à travailler et les brasures entre les deux matériaux ne posent aucun problème.
L’intérêt de travailler sur une feuille déployée est de projeter l'emplacement des perçages pour les différents éléments de la chaudière.
La feuille peut ensuite être roulée, rivetée et soudée comme pour les vraies chaudières.
Le socle de ces chaudières était constitué par des pièces en laiton coupées au laser et vissées en place.

_________________
KBIO! Dit aussi Garcimore. Parce que si vous saviez.......;-))
Je ne suis pas sérieux!
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum