Aller en bas
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Isolation d'un tank à gaz

le Sam 12 Sep - 6:37
Bonjour.
Le tank à gaz sur ma chaloupe Alexandra est juste à côté de la chaudière.
la première navigation se déroule correctement le gaz étant à la température ambiante.
Durant les suivantes le brûleur s'éteint le tank vertical reçois la chaleur par sa semelle et par rayonnement à côté de la chaudière mon idée est d'isoler la semelle et la cuve pour la semelle je ne me pose pas de question mais pour la cuve je ne demande si la détente du gaz ne va pas trop refroidir l'ensemble qu'en pensez-vous merci
Sur certains montage le tank à gaz est isolé même quand il est loin de la chaudière pas convaincu que ce soit bon dans ce cas là!
rookie78
rookie78
Admin
Messages : 463
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 73
Localisation : 78290 croissy sur Seine
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Sam 12 Sep - 10:28
Un peu surpris de ton phénomène... D'habitude on a plutôt le problème inverse, tank à gaz trop froid.... En fait, placer le tank près de la chaudière est souvent un truc recommandé pour éviter le givrage.
Es tu sur que l'échauffement de ton tank et la pression plus élevée qui en résulte est bien la source de l'extinction du brûleur??

- Si ta chaudière est correctement isolée, la chaleur transmise par rayonnement ne devrait pas être bien importante.
- Si vraiment tu penses avoir un problème de réchauffement, isoler la semelle pourquoi pas mais j'hésiterai vraiment à isoler la cuve. Le tank a vraiment besoin de calories pour évaporer le gaz.... Au max une feuille verticale d'isolant entre chaudière et tank...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Sam 12 Sep - 11:06
Bonjour
J'ai éliminé beaucoup d'autre raisons, regulateur , gigleur etc.
J'ai ensuite cru que c’était la canicule.
Hier la température était de 20 °, la partie haute du tank monte au dessus de 35 °.
Je vais isoler simplement la semelle car dans un tank vertical elle a une grande surface en contact avec la sole de l'ensemble machine et chaudière qui est en laiton.
Merci
avatar
BOBINO
Messages : 43
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 91
Localisation : Pléneuf Val André

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Sam 12 Sep - 12:15
Bonjour à tous et aldepr en particulier
Ce qui t'arrive ne m' étonne pas . L'apport de chaleur par conduction , par rayonnement est aléatoire .Si on ne veut pas adopter le soutirage liquide la moins mauvaise solution est de mettre le tank dans un "bain marie " et éventuellement d'installer on détendeur . Un serpentin , placé dans l'eau la réchauffe pour obtenir la pression maxi du gaz correspondant à la température ambiante maxi . ON admet la vapeur quelques instants avant de naviguer . J'ai utilisé ce système avant d'adopter le soutirage en phase liquide . J'avais même asservi l' arrivée de vapeur à la pression du gaz , mais l'ai abandonné de peur d'avoir l'incident d' Apollo 13 . Je pense que dans ton cas il y a eut excès de pression .
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Sam 12 Sep - 16:41
Bonjour Bobino
Hélas je n'ai pas le savoir faire ni la place dans cette chaloupe.
Par contre à la lecture de ton message je me demande ci je ne doit pas maintenir le rechauffage du tank tel qu'il est et installer un détendeur.
Est ce que, quelque soit la température ambiante le présence du détendeur réglerai le problème d'extinction due à la surpression ?
Si oui quel détendeur et ou se le procurer ?
Merci
Alain
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Sam 19 Sep - 6:51
Bonjour
Voici le réglage de mon brûleur qui posait problème




Et bien mon ami Kbio en voyant la position du gigleur par rapport aux entrées d'air ma conseillé de reculer le gigleur  pour augmenter la  quantité d'oxygène et CA MARCHE.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'avais éloigné le tank de la chaudière sans résultat
Merci à lui, merci à tous
Alain
avatar
scyllias91
Messages : 235
Date d'inscription : 29/06/2018
Age : 55
Localisation : bagnolet

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Dim 20 Sep - 0:15
hello,


j'avais trouvé cette intéressante vidéo sur la mise au point des bruleurs:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Dim 20 Sep - 7:32
Merci mais la je rame avec la langue
Bonne journée
KBIO
KBIO
Admin
Messages : 1577
Date d'inscription : 02/06/2018

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Dim 20 Sep - 9:42
Hello!
Si je peux me permettre:
- Il n'y a aucun interêt et je dirais mème qu'il y a prescription à isoler un tank à gaz. il faut au contraire profiter de l'échange thermique, surtout sur un
  tank vertical.
- La flamme d'un bruleur qui est sorti de son logement est différente de celle-ci lorsqu'elle est dans le foyer. Le mélange d'air est différent ainsi que la
   température de la flamme dans un espace fermé.
- La quantité d'oxygène dans ce genre de bruleur est logiquement insuffisante. Pas d'entrée d'air secondaire. C'est la raison pour laquelle Keith a usiné
  quelques créneaux sur le pourtour du bruleur afin de permettre à l'air de rentrer. Et pourtant ça chauffe !
  Le bruit , n'est qu'un effet d'orgue qui , s'il est désagréable à l'oreille indique que le bruleur a autant besoin d'air qu'un cacochyme de sa dose
d'oxygène. Le bruit s'atténue au bout d'un moment.
- Tout à fait d'accord avec lui aussi , que le type de céramique utilisé doit être de la vraie céramique , compatible avec un bruleur et non point ce genre
  de pseudo céramique d'horloger qui sert d'isolant pour les soudures à l'étain. Une mauvaise céramique qui rougit va cramer rapidement. Une bonne
    aura un effet rouge de renvoi de chaleur .
- Moins d'accord par contre avec ce qui fait "givrer" le tank à gaz qui ne provient pas de la différence du mélange entre le Butane et le BuPro, mais du
   débit. Un jet trop gros par rapport  au volume du tank. La surface d'échange thermique entre l'extérieur et l'intérieur doit être en rapport avec le
   débit ! i.e: un gros jet et un petit tank givrera plus vite qu'un petit jet et un gros tank. La différence de pression du débit étant due à la différence
   des températures d'ébullition entre les deux gaz.

Sur ce, une journée de dur labeur m'attend et je ne saurais me soustraire à mon devoir!Isolation d'un tank à gaz 1648071346
Bonne journée!!

_________________
KBIO! Dit aussi Garcimore. Parce que si vous saviez.......;-))
Je ne suis pas sérieux!
aldepr
aldepr
Messages : 284
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 74
Localisation : Erquy 22430

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

le Lun 21 Sep - 5:52
Bonjour
Merci de ces explications
Alain
Contenu sponsorisé

Isolation d'un tank à gaz Empty Re: Isolation d'un tank à gaz

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum